L'épanouissement de l'être à travers la chiropratique
Des solutions évolutives
Un suivi personnalisé
Une équipe à votre écoute

L'origine de la chiropratique

La Chiropratique est née en 1895 aux Etats Unis. Son fondateur D.D.Palmer la définit comme un art, une science, une philosophie.
Art de soigner avec les mains, sans médicament ni chirurgie, science de l'ajustement chiropratique qui vise à détecter puis à corriger les subluxations vertébrales ; philosophie qui considère que le corps possède une intelligence innée afin de se maintenir en bonne santé.
Ajustement : Terme spécifique à la chiropratique qui définit le traitement, consistant à appliquer aux endroits du corps concernés et sur la colonne vertébrale en particulier, certains gestes précis dans le but de corriger les interférences au niveau du système nerveux.
Subluxation : Terme employé en chiropratique pour définir un endroit du corps privé d'une bonne circulation nerveuse. On parle de subluxation vertébrale lorsque la vertèbre a subi une modification dans son placement, cela a pour conséquence des douleurs, raideurs ou un dysfonctionnement organique en relation avec la zone vertébrale.

Intelligence innée : De même que l'on considèrera la douleur, expression d'un dérèglement signalé par un organisme intelligent, de même son bon rétablissement après l'ajustement sera attribué à l'intelligence innée du corps. En effet le corps humain est doté de mécanismes autonomes (systèmes nerveux, endocrinien, digestif, etc.) qui maintiennent le principe d'homéostasie, afin que l'état de santé se perpétue et qu'à travers un système nerveux flexible ( libre de toutes interférences nerveuses ) l'individu puisse s'adapter à son environnement.
Santé : Selon l'OMS : « La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité. »
Dans ce cas, les éléments définissant la qualité de vie doivent être pris en considération, comme ceux que l'on définit classiquement comme problèmes de santé publique.

La philosophie chiropratique

Je crois, en fait je sais que l'univers consiste en l'Intelligence et la Matière. (...) En tant qu'intelligence spirituelle, elle s'exprime à travers la création, animale et végétale ; l'homme en est la manifestation la plus parfaite. Je crois que cette intelligence est divisée en autant de parties qu'il y a d'expressions individuelles de la vie ; que l'esprit, qu'il soit considéré comme un tout ou individuellement, avance sans cesse vers la perfection ; que dans toute nature animée, cette intelligence s'exprime par le biais du système nerveux, lequel est le moyen de communication entre chaque esprit individualisé...

Daniel David Palmer (7 Mars 1845 - 20 Octobre 1913) Fondateur de la Chiropratique

Nous les chiropraticiens, travaillons avec la subtile substance de l'âme. Nous libérons les influx emprisonnés, minuscules particules d'énergie qui émanent du mental et circulent au travers des cellules nerveuses afin de leur donner vie. Nous traitons avec cette puissance magique qui transforme la simple nourriture en une argile vivante, aimante et pensante ; cette magie qui enrobe la terre de beauté et disperse les senteurs des fleurs pour la gloire de l'air...

B.J Palmer (10 Septembre 1881- 21 Mai 1961)
 

Les bases de la chiropratique

La chiropratique est basée sur le principe d'auto- guérison du corps.
La colonne vertébrale, arbre de vie de l'être humain constitue le support physique sur lequel le chiropracteur va intervenir pour modifier les interférences sur le système nerveux ,appelées "subluxations vertébrales ".
Le système nerveux représente , le chef d'orchestre de toutes les informations vitales transmises aux autres parties du corps.
Le corps est donc animé d'une intelligence innée qui lui permet de s'adapter aux différentes situations auxquelles il est exposé.
Les fonctions de l'intelligence innée sont en 3 temps et se développent séquentiellement :
Fonction 1: Adaptation
Fonction 2: Guérison
Fonction 3: Évolution
Comme la quantité d'énergie disponible en une journée , ce que nous appelons l'ATP, est limitée, l'intelligence innée se doit d'utiliser ses ressources pour ses fonctions primaires en priorité .A la moindre perte d'énergie, de lumière, à la moindre subluxation , le corps perd la 3eme fonction  (l'évolution). Ensuite, si le stress perdure , la fonction 2 est perdue (la guérison) .Et finalement ,on ne peut plus s'adapter et donc survient la "maladie " (perte de la fonction 1) .
C'est quand la capacité d'adaptation du corps est dépassée que les symptômes apparaissent .
Avec les ajustements chiropratiques,  c'est dans l'ordre inverse que les fonctions reviennent avec la santé retrouvée.
Le stress joue donc un rôle important dans la dégradation de la santé d'un individu.
Il y a 3 sortes de stress : physique ( mauvaise posture , métier difficile , chutes, accidents , naissance, etc ) chimique (alimentation chimique, vaccins, médicaments, drogues , alcool , tabac etc) émotionnel ( décès , dépression , licenciement, divorce, etc ).
Les tensions qui s'accumulent dans le corps vont progressivement modifier la posture, en effet les os sont tenus par des muscles qui sont eux mêmes contrôlés par le système nerveux central.
La posture est donc le référentiel du chiropracteur, on ne peut parler objectivement d'amélioration de la santé, que si la posture change; les symptômes ne sont que des signaux d'alarme dans un premier temps, qui, après les ajustements vertébraux, vont exprimer une modification posturale signe d'un évolution vers la guérison.

 

Les soins

Les soins se déroulent selon un protocole qui implique trois séances d'affilée à une semaine d'intervalle. La séance suivante sera en général espacée d'un mois si les résultats sont déterminants en fonction de l'état de santé du patient, on espacera ensuite sur deux, puis trois ou six mois; le but étant de rendre le patient autonome.
Le traitement regroupe quatre phases qu'il est souhaitable de suivre pour accéder au but visé par la chiropratique:

• La correction          • La maintenance
• La prévention         • Le bien-être

Dans ce cabinet, nous utilisons pour les corrections vertébrales un instrument appelé "Athrostim ", qui délivre 12 à 14 impulsions successives par seconde.
En divisant l'énergie d'un simple" thrust" (mouvement bref et rapide utilisé par les chiropracteurs) en plusieurs impulsions rapides successives, l'Arthrostim module la force.
Ces impulsions répétées contrôlées produisent un effet "boule de neige" sur les récepteurs nerveux ; en rétrocontrôle neurologique est donc crée vers le cerveau , permettant la stimulation des mécano-récepteurs sans activer les nocicepteurs (récepteurs de la douleur).
Ce système de soins est donc indolore, ciblé et efficace. Tout le monde peut en bénéficier de l'enfant aux séniors en passant par les sportifs et les femmes enceintes.
Nous utilisons également en parallèle des soins chiropratiques, des instruments issues de la médecine quantique (Physioscan, Oligoscan, Theragem) afin d'optimiser la guérison par des outils d'investigation énergétique, bilan d'oligo-éléments et de métaux lourds et thérapie par les cristaux .

Membre de l'I.C.A (International Chiropractic Association ) //  Numéro ADELI : 06 00 0411 6

Copyright :
www.haroldfages.fr
© Tous droits réservés
Créé et référencé par Viaduc
Ce site est propulsé par Viaduc